Les bugnes moelleuses de ma Maman ont le goût du carnaval, de la fête et des jeux déguisés qui ont bercé notre enfance. De l’époque où le moindre morceau de tissu devenait robe de fée,  de reine d’un monde imaginaire ; les rubans,  foulards, et vieux vêtements des prétextes à tous les défilés et spectacles. De la caisse de déguisements qui déborde de merveilles récupérées ou cousues main, d’histoires à ré-inventer.

 Les bugnes moelleuses de ma Maman sont des petits coussins de chaleur et de réconfort pendant l’hiver. Ca sent les bugnes et ça veut dire que le printemps n’est plus très loin, que l’on peut aller défiler dans les rues parés de nos plus beaux atours, et faire la fête en brûlant le bonhomme carnaval.

 Les bugnes moelleuses de ma Maman, elles sont natures, tendres et sucrées, authentiques et sans arôme ajouté ! Et comme toutes les recettes que l’on aime chez les toquées, elles sont super faciles à préparer !

 Les bugnes moelleuses de ma Maman, elles sont encore meilleures quand on est en train de les faire en famille, encore brûlantes, quand Maman dit d’attendre un peu sinon tu vas avoir mal au ventre … Et c’est même pas vrai, d’abord, on a beau en avoir englouti des saladiers entiers, brulantes ou refroidies, les bugnes moelleuses de ma Maman n’ont jamais donné mal au ventre à personne !

 Aujourd’hui, c’est les bugnes moelleuses de Mamie Bleue, mais les enfants en mangent toujours autant ! (J’espère tout de même qu’ils m’en ont laissé un peu)

 

Alors, vous voulez la recette ?

 

          Les bugnes moelleuses et faciles, la recette !

 

Ingrédients pour un grand saladier bien rempli  :

Pour la pâte à bugnes:

500 grammes de farine

4 œufs

4 cuillères à soupe de crème épaisse

4 cuillères à soupe de sucre

1 sachet de levure

Pour la cuisson :

Huile de friture

+ sucre glace

 

Dans un saladier, mélanger à la main la farine, la levure, le sucre, les œufs et la crème pour former une jolie boule de pâte.

 

Variante : il est possible d'ajouter du citron, de la fleur d'oranger, ou de la vanille dans la pâte si vous le souhaitez, mais je ne vous le conseille pas, elles sont parfaites comme ça : natures!

Laisser reposer la pâte pendant 1h.

 

            Le secret : étaler en douceur

 

Etaler sur un plan de travail fariné , au rouleau, mais tout en douceur:

-          Pas trop fine pour qu’elles des bugnes bien moelleuses (5 mm me semble une bonne épaisseur)

-          Surtout pas écraser la pâte, sinon elles seront creuses

Tout est dans le toucher :  douceur et délicatesse, c’est ce qui leur donne leur goût incomparable.

Attention lorsque l'on cuisine avec les enfants : ils ont souvent tendance à trop écraser la pâte , trop l'aplatir. Les bugnes écrasées vont rester plates. Il faut donc bien leur montrer comment faire, faire avec eux si nécessaire.

 

Découper des bandes à l’aide d’une petite roulette, dans un sens puis dans l’autre, pour former des losanges. On ne fait pas de fente au milieu, pour obtenir un beau coussin bien gonflé.

 

       Cuisson :

Faire cuire les bugnes rapidement dans l’huile chaude. Ne pas trop en mettre en même temps, il ne faut pas qu’elles se touchent.

Retourner rapidement, dès qu’elles sont dorées.

Quand elles sont cuites des deux côtés, les sortir et les faire refroidir sur un sopalin, qui absorbera le surplus d’huile.

Saupoudrer de sucre glace

Ou pour leur donner un petit côté festif et coloré, pourquoi pas les saupoudrer de notre joli sucre rose ?

 

Servir tout de suite !

 

Prenez vos bugnes en photo pour nous les envoyer, et régalez-vous !

 

bugne 2

bugne

 

 

Fiche_Recette_Bugnes_Moelleuses